1) PROCESSUS DE FORMATION

Notre regroupement se voulait multidisciplinaire dès le départ en intégrant de nombreuses disciplines tant au niveau médical que paramédical. Toutes ces disciplines font partie de la première ligne des soins. En effet, ce nouveau projet d’association se veut utile pour renforcer la première ligne et s’adapter au mieux à la demande médicale et paramédicale croissante de la population et ainsi, aider et désengorger les hôpitaux situés en deuxième ligne de soins. Cela permettra de rendre les soins plus accessibles et centralisés et, ainsi, de mieux organiser le suivi médical des patients.

Le choix des prestataires s’est fait selon des demandes individuelles et leurs motivations à un tel projet médical. Chaque prestataire est tenu de suivre les règles légales et spécifiques à chaque fonction en matière de formation continue (accréditation, agrément,…).

2) NOTRE ÉQUIPE

L’équipe est dès lors composée de cinq médecins généralistes qui assureront une permanence médicale journalière de 8h à 18h du lundi au vendredi à la maison médicale tout en assurant les visites au domicile des patients dans l’impossibilité de se déplacer. Quatre infirmiers assurent les soins d’une part, à domicile mais aussi à la maison médicale aux côtés des médecins généralistes. Deux psychologues, une neuropsychologue, deux psychothérapeutes composent une équipe capable de prendre en charge des thérapies brèves et longues en santé mentale ou en relation avec des démences cérébrales. Ils peuvent également intervenir pour les troubles scolaires des enfants. Une diététicienne-nutritionniste intervient dans la prévention des maladies de surcharge pondérale, le diabète, les syndromes métaboliques en agissant plus sur les sensations gustatives et le rapport à la nourriture adapté à chacun. Deux kinésithérapeutes travaillent aussi aux côtés des médecins et proposeront, entre autres, leurs services dans la prévention dorsolombaire. Deux logopèdes prennent en charge une à deux demi-journées par semaine les enfants mais aussi les adultes au sein de la maison médicale. Enfin, notre podologue, s’occupe plus des problèmes liés à la statique des pieds, ses malformations dans une population vieillissante constamment en besoin.

3) CENTRALISATION ET INTÉRÊT

Le fait de travailler dans un même lieu nous donne aussi la possibilité d’interagir entre nous beaucoup plus facilement et ce de manière quotidienne et hebdomadaire. Cet atout, non négligeable, nous permet de collaborer, de réfléchir ensemble sur des problématiques parfois complexes. Dans la mesure du possible, nous avons préféré éviter d’esseuler les paramédicaux dans leur fonction pour qu’ils puissent aussi interagir entre eux dans leur propre domaine.

L’organisation d’une telle structure nous donne une force de prise en charge exponentielle contrairement aux pratiques en solo qui ne nous semblent plus d’actualité en 2012. De plus, l’ensemble des données des dossiers médicaux est centralisée sur un serveur unique sécurisé à la maison médicale. Ces données sont accessibles par tous les prestataires médicaux par des terminaux dans chaque bureau mais aussi au domicile des patients par l’intermédiaire de l’Internet mobile.

4) FONCTIONNEMENT

Nos prestations de soins se font toutes à l’acte. Nous avons opté pour ce choix, d’une part pour faciliter l’intégration des différentes pratiques déjà en place des différents prestataires indépendants et d’autre part pour permettre aux patients de choisir leur acteur de santé référent mais aussi de les rendre maîtres et acteurs responsables de leurs choix pour leur santé.

Bien entendu, cette formule se veut sans contrainte financière et procédurale et afin de permettre les soins accessibles à tous, nous appliquons le tiers payant aux patients s’il leur est autorisé par leur mutuelle. De plus, il est laissé au prestataire la possibilité de ne pas réclamer le ticket modérateur au patient en situation financière difficile. Nous partons du principe qu’aucun frein financier ne doit empiéter sur l’accessibilité aux soins de santé et que tout le monde a droit aux soins de première ligne tout en préférant sensibiliser la population au fait que chaque patient est responsable et que, dès lors, les soins ne sont pas « gratuits ».

5) ENVIRONNEMENT

Le territoire géographique couvert par notre association de santé intégrée regroupe les communes suivantes : le grand Namur (+/- 106 000 habitants), Jambes, Erpent, Dave, Wépion, Profondeville, Bois-de-Villers, Arbre, Saint-Servais, Belgrade, Flawinne, Temploux, Salzinnes, Malonne, Bouge, Saint-Marc, Vedrin. Les médecins généralistes font partie du poste médical de garde de la région de Namur accessible au numéro unique 1733 entre 18h et 8h tous les jours ouvrables ainsi que 24h sur 24h les week-end et jours fériés légaux.

6) ACCESSIBILITÉ

Notre territoire est semi-urbain avec un taux de concentration de population moyen. La zone géographique entourant la maison médicale est bien desservie d’un point de vue transport commun, notamment la ligne de bus 27.

Un parking aisé tout autour de la maison médicale facilite notre accès.

De plus, une accessibilité complète aux personnes à mobilité réduite tant au niveau du parking qu’au niveau de l’infrastructure du bâtiment. Le rez-de-chaussée du bâtiment a été intégralement conçu pour accueillir les personnes en chaise roulante aux normes légales de mobilité. L’aménagement extérieur par une rampe, largeur des couloirs et des portes, toilette supplémentaire réservée et adaptée.

7) FONCTION D’ACCUEIL

Nous avons beaucoup misé sur la qualité et la disponibilité de notre accueil de la patientèle, tant au niveau téléphonique et redirection qu’au niveau de la prise des rendez-vous. Nous sommes conscients du rôle primordial d’avoir un accueil fixe et régulier ainsi que de l’image qu’il peut transmettre à la patientèle qui doit se sentir « chez elle » dans cette toute nouvelle structure que nous avons voulu rendre la plus chaleureuse possible.

Nos deux accueillants assurent une permanence de 8h à 18h tous les jours exceptés les jours de week-ends et jours fériés légaux (sous réserve de leurs congés respectifs). De plus, le fait de leur confier les lourdes tâches administratives soulage les consultations des médecins et de tous les autres prestataires permettant à chacun de parfaire son travail clinique plutôt qu’administratif. Le rôle de l'accueil, est pour nous, prestataires de soins, nécessaire pour faciliter le relais d’information au sein même de la maison médicale mais aussi un intermédiaire d’information et de prévention envers la patientèle. En effet, les accueillants sont des relais très importants dans l’information pour les différents projets de santé communautaire. Ils se trouvent en première ligne dans les contacts avec les patients et peuvent ainsi les orienter et nous donner un « feed-back » de leurs avis en vue de nous améliorer.

8) ASSISTANCE SOCIALE

Dans nos futurs projets, nous aimerions pouvoir bénéficier d’une assistante sociale d’une part pour augmenter la qualité de l’accueil, d’autre part assurer l’accompagnement individuel des patients qui ont une demande ou question d’ordre social et, enfin, de coordonner les projets de promotion de la santé ainsi que ceux de santé communautaire. Cette perspective renforcera encore la prise en charge globale des patients.

Tous les médecins généralistes sont conventionnés avec le C.P.A.S. de Namur ce qui facilite les échanges à distance avec les assistants sociaux de référence au sein du C.P.A.S. et ainsi permettre aux patients dans le besoin et n'ayant pas de mutuelle, de bénéficier de soins d'aide médicale urgente à l'hôpital chez un spécialiste et/ou des soins paramédicaux infirmiers, de kinésithérapie, de psychologie et de logopédie moyennant un "réquisitoire" demandé par le médecin généraliste.

9) SÉCURITÉ ET BIEN-ÊTRE

Après l’entrée formée de quatre portes automatiques permettant la facilité, la sécurité et le gain de chaleur, les patients arrivent dans un hall d’accueil vaste, chaleureux tout en étant protégé pour les accueillants. Sur leur gauche, un comptoir leur permet de se présenter à l’accueil et sur leur droite, une salle d’attente est prévue pour les adultes (avec télévision ludique et informative) mais aussi aménagée pour les enfants (avec télévision, dessins animés,…). De plus, dans l’optique de leur rendre le temps d’attente moins pénible, tous les espaces communs sont dotés de hauts parleurs libérant de la musique en permanence. Aussi, des pictogrammes et des portes de couleur différente leur permettent d’évoluer facilement dans la maison médicale, sans se perdre, vers le prestataire qu’ils sont venus consulter.

Pour diminuer le temps d’attente, nos consultations se tiennent sur rendez-vous tout en prônant la disponibilité d’une première ligne (permanence médicale).

10) FONCTION DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE ET INTÉGRATION

En ce qui concerne les médecins généralistes du coin, nous en avons contacté un très grand nombre afin de leur présenter notre projet et de leur proposer d’y participer activement.

En ce qui concerne les médecins spécialistes, nous continuerons à développer nos relations privilégiées avec ceux avec qui nous collaborons déjà ainsi qu’avec les différents hôpitaux du namurois.

En ce qui concerne le réseau psycho-social, les Docteur Philippe JONGEN et Yves DELFORGE sont des membres très actifs de différents projets existants sur notre zone de soins : projets assuétude comme Toxinam, projets personnes âgées comme Ana, projets en santé mentale comme Psy 107, Projets informatiques comme le Réseau de Santé Wallon, projets de coordination de soins comme le Réseau Multidisciplinaire Local ou les Coordinations de Soins et d’Aide à Domicile, ….

 

Dr Nicolas Bette
Président de l’ASBL BequetMedic